Nouveau cahier du Conseil d’orientation : « Les stations d’épuration : du traitement des eaux usées à la valorisation des sous-produits »

La mutation du secteur de l’épuration des eaux usées questionne les nouveaux procédés en faveur d’une conception et d’une épuration plus durables puis d’une valorisation des sous-produits générés. Actuellement, l’objectif n’est plus seulement de proposer un traitement qualitatif des eaux usées. En effet, la valorisation des sous-produits générés par ces procédés d’épuration (eaux usées, boues, métaux, polluants, chaleur, etc.) est en débat. Les possibilités de valorisation sont plurielles : réutilisation de l’eau une fois traitée, transformation des boues en énergie, récupération des matières telles que le phosphore, etc.

 

Ce cahier « Les stations d’épuration : du traitement des eaux usées à la valorisation des sous-produits » prend en compte les évolutions en matière de conception et de gestion urbaine, notamment au regard de l’ouverture des données, tout en s’intéressant particulièrement à la smart city, en rapport avec l’enjeu de développement d’un territoire durable et connecté.

 

La réunion du Conseil d’orientation s’est déroulée en octobre 2018, avec le soutien financier de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail